Actualité

Il y a cinquante ans, le 13 octobre 1967, la seconde, unité de mesure du temps, était définie non plus par les astres mais par les atomes. Dans cette quête de la précision, les scientifiques inventent aujourd'hui les horloges du futur, qui permettront non seulement d'exprimer le temps avec encore plus de finesse, mais de revisiter les lois fondamentales de la physique. Vidéo du CNRS Le Journal, pour en savoir plus
Environ deux tiers des gènes codant pour des protéines sont exprimés de façon cyclique au cours des 24 heures avec des pics en matinée et en début de soirée. Les travaux sur le rythme circadien ont été récompensées en 2017 par un prix Nobel.
"Le premier ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance, c'est l'illusion de la connaissance." a dit Stephen Hawking, l'un des plus grands physiciens et cosmologistes de tous les temps qui vient de rejoindre Newton et Einstein dans un Espace Temps qui nous échappe. Il est aussi un brillant médiateur scientifique à travers son livre,"UNE BRÈVE HISTOIRE DU TEMPS Du Big Bang aux trous noirs ", qu'il nous laisse en héritage...
En 2017, le Prix Nobel de Physiologie et Médecine a été attribué à trois chercheurs américains, pour leurs découvertes sur les mécanismes moléculaires qui régissent le rythme circadien des êtres vivants. Si les gènes impliqués dans ces mécanismes diffèrent d'une espèce à l'autre, il existe bien une horloge biologique pour réguler les activités chez tout les organismes, qu'ils soient unicellulaire ou très complexe...
Les inscriptions à la journée Grand Public du colloque sont ouvertes à tous. L'accès à cette journée est gratuite mais nécessite une inscription obligatoire nominative. Toute l'équipe organisatrice du colloque est heureuse de vous accueillir le 9 juin prochain au Théatre National de Nice. A très bientôt...
Le colloque "l'ère du Temps" fédère plusieurs unités de recherche de l'Université Côte d'Azur autour d'une thématique commune à toutes les disciplines scientifiques : le Temps. Si aujourd'hui, une nouvelle ère est née avec Einstein et l'avènement de la physique quantique et de la Relativité Générale, quelles étaient les idées sur ce concept à l'époque de la Grèce antique et plus particulièrement sur la période des Ve et IVe siècles avant Jésus-Christ ? Une équipe de chercheur de l'UCA travaille actuellement sur une approche tout à fait originale de l'étude de l'évolution des idées en histoire, philosophie et linguistique à travers Hérodote, Thucydide, Platon, ou Aristote, le projet MIDISHUC, (Micro-diachronie en sciences humaines et conceptions du temps, IDEX). Ce projet, financé par UCA Jedi, est porté par Richard Faure pour l'académie 5, Maître de conférences en linguistique des langues anciennes au laboratoire Bases, Corpus, Langage (UMR 7320) de l'Université Côte d'Azur (plus d'info en cliquant sur le titre)...
Personnes connectées : 1 Flux RSS